Émission Underscore #144 du 19 mai 2019

Actu

Première version commercialement disponible de la FreedomBox

Le projet FreedomBox, visant à permettre un auto-hébergement facile, propose enfin une version disponible, le Pioneer FreedomBox HSK (Home Server Kit), basé sur une carte Olimex A20-OLinuXino-LIME2 (similaire à un Raspberry Pi en plus ouvert).

Ce projet déjà ancien donne enfin des fruits, alors que d’autres outils permettent déjà de s’auto-héberger, par exemple la Brique Internet, qui utilise YunoHost. On peut aussi directement installer YunoHost sur un PC ou un Raspberry Pi.

Publication du rapport annuel de la CNCTR

La commission, qui contrôle la surveillance numérique par le gouvernement, décrit notamment les différentes finalités invoquées par le gouvernement pour les surveillances effectués, qui pour 2018 portaient sur 22038 personnes. 45% des surveillances concernaient la prévention du terrorisme.

L’Irlande peu pressée d’appliquer le RGPD

Alors qu’elle est destinataire de beaucoup de plaintes au titre du RGPD, la CNIL irlandaise ne semble pas très prompte à traiter les demandes qui lui arrivent. Ce n’est certainement pas du au fait que nombre d’entreprises, y compris les GAFAM, défiscalisent en Irlande et donc pourraient menacer de partir ailleurs en cas de condamnation…

Le rapport de la santé d’Internet 2019 publié par Mozilla

Toujours de nombreux abus en matière d’IA, de biométrie et de censure gouvernementale, mais de nombreux mouvements émergent pour protéger la vie privée.

Un compilateur Fortran arrive dans LLVM

Sponsorisé notamment par NVIDIA, ce compilateur, pour l’instant nommé f18, sera adapté de Flang, un compilateur Fortran très renommé.

Evil Clippy, un outil pour écrire des macros VBA malveillantes

Présenté au BlackHat Asie, cet outil permet de générer des macros VBA difficilement détectables par les antivirus.
Mais il a une jolie bouille !

Grâce à l’OpenData, trouvez le prix de l’immobilier près de chez vous

Un site créé par le ministère de l’économie répertorie les 5 dernières années de transactions immobilières, vous pouvez donc connaître le prix du mètre carré près de chez vous.

Windows va enfin vous laisser tranquille avec les mises à jour

Fini les mises à jour qui s’installent toutes seules alors qu’on veut juste redémarrer la machine, vous allez enfin pouvoir décider vous-même de quand les appliquer !
Bon les autres OS font ça depuis plus de dix ans hein…

Apple et Qualcomm signent la trêve et abandonnent leurs recours croisés en justice

La bataille de brevets entre les deux géants se termine après seulement un jour de procès, donc sans qu’un tribunal ait pu vraiment s’intéresser à la question, peut-être pour éviter que certains documents ne fuitent.

145 tonnes de déchets ramassés grâce à Pokémon Go et Ingress

Plus de 17000 joueurs ont participé à une campagne de nettoyage du 13 au 28 avril. Comme quoi s’amuser peut aussi être bon pour l’environnement.

WordPress va enfin avoir des mises à jour signées cryptographiquement

La version 5.2 aura des mises à jour signées, c’est une grande avancée question sécurité, pour le CMS qui fait tourner plus de 30% du Web.

Chiptune: New Wings feat starstrom

Sujet: Les infos pas vrais du net

Internet, ce formidable outil dans lequel nous trouvons une quantité d’information, tel un livre qui ne se termine jamais puisque le contenu s’enrichit de manière permanente. Ainsi, cette source nous abreuve, et parfois, sans le savoir, elle a un goût bien particulier. nous allons donc nous jeter dans ce sujet et nager dans cette eau trouble pour vous révéler, en étant le moins conspirationniste possible, ce qui est le vrai, du faux.

Qu’est ce qu’une fakenews ?

Une fake news ou intox ou hoax, dit aussi une information fallacieuse, une fausse nouvelle, selon wikipedia, est une information mensongère, qui est délivrée dans le but de manipuler ou tromper un auditoire. Prenant une importance singulière à l’ère d’internet, elle peut émaner d’un ou plusieurs individus (par le biais de médias non institutionnels, tels les blogs ou les réseaux sociaux), d’un ou de plusieurs médias, d’un homme d’État ou d’un gouvernement.

L’intox, fakenews, appellé communément désinformation circule avec aisance partout sur le net, et oui internet ne se résume pas aux réseaux sociaux, on retrouve ces infos, partout, dans vos mails, dans les forums, les pages internet de vos journaux préférés, et bien sûr sur les réseaux sociaux.

Quel est le but de la fakenews ?

Si il y a bien un domaine dans lequel nous aimons nous perdre c’est dans les memes. Vous savez, ses images, ses blagues virales qui vous font rire… On pourrait croire que les fakenews ont pour objectif d’être crée juste pour le plaisir, nombres d’entre elle nous font doucement sourire.

D’ailleurs, certaines sont publiés dans des site spécialisés dans le domaine, je citerais en exemple le Gorafi, qui est pour moi une référence sur les fausses informations. En effet, ce site, tenu par des journalistes anonymes du journal Le Figaro se plaisent à nous raconter des informations pas vraies. Bien sûr, la tonalité laisse entrevoir que c’est pour rire 😀 !

La fakenews se pratique aussi dans le cas des poissons d’avril où certaines enseignes se plaisent à communiquer des fausses informations. D’ailleurs, c’est devenu un jeu ce jour précis où l’on peu passer son temps à détecter les jolis poissons bien fumant et bien gros.

Au delà du rire, il y a aussi des manipulations d’opinions de masse, lors de certaines élections, il s’avère que les avis des gens sur le net pouvait être influencé par la présence d’informations. C’est aussi pour cela que le sujet est devenu très sensible aujourd’hui car, internet est un démultiplicateur d’émotion et par conséquent, la réaction de la population peu être intense, virale et surtout planétaire.

Bien sûr en période électorale, nos chers politiciens, se retrouve cerclés par des tas d’affaires toutes plus ou moins sordide… ainsi même dans le coté obscur de 4chan, certaines fakenews trouvent aussi relais.

Comment détecter une fakenews ?

Quelques soit le thème de la fakenews, voici quelques codes ou principe de bon sens pourraient s’appliquer pour détecter une information fausse.

  1. Un titre racoleur qui donne envie de lire la suite
  2. Une image évocatrice
  3. une entête d’article alléchante et qui donne envie d’être lu
  4. Une incitation à partager cette information
  5. Le site n’est pas un site conventionnel
  6. Remonter à la source si l’auteur est identifiable
  7. Trouver des articles sur le même thème.

Vous souhaitez lever le doute sur l’information, il existe des références en la matière, par exemple hoaxbuster est un site internet qui recensent les fakenews. Ce qui est intéressant, c’est qu’il recense aussi bien les fakenews disponible sur le web, mais aussi celle que nous recevons pas mail. (au dernière nouvelle, le site bien qu’historique n’est plus à jour depuis quelques mois).

l’authenticité des vidéos, elle peut être vérifiée grâce à YouTube DataViewer, un site mis en ligne par Amnesty International : il permet notamment de savoir quand, et par qui une vidéo a été publiée.

Les algorithmes au service de la détection des fakenews

La reconnaissance des images par les ordinateurs n’as pas que du mauvais, même si en matière d’espionnage, nous n’avons pas fait encore mieux. Les outils technologiques nous permettent de pousser des recherches très avancer. En effet, bien que nos logiciels de retouche nous permette certaines prouesses, les logiciels de reconnaissance d’image arrivent désormais et de manière de plus en plus affiner de reconnaître les images, de les comparé à ce qui existe sur internet puis d’offrir une analyse qui montre les éléments faux dans l’image.

De manière très rapide, les moteurs de recherches aussi permettent de trouver rapidement à partir de texte si celle ci n’est pas reprise sur d’autres support (parfois, les informations sont reprise de fait datant de bien avant).

Le principe de liberté… d’expression du net..

Certes, les fakenews, noyées dans le vrais informations, elles peuvent nous polluer, savoir que l’état tente de contrôler le contenu du net par l’intermédiaire de loi touche aussi à notre liberté d’expression.

L’état légifère sur le sujet

Pour que notre président Macron cesse d’être marron, il a ainsi décider de mettre fin aux rumeurs !!! Comment, en proposant une loi pour limiter le phénomène… Il n’y a pas longtemps, en décembre 2018, le gouvernement a souhaité statué sur ce phénomène avec une proposition de loi relative à la manipulation de l’information.

Les lois visent à lutter contre la manipulation de l’information à l’heure numérique et à endiguer la diffusion de fausses informations (“fake news”) pendant les périodes de campagne électorale.

Elles créent une nouvelle voie de référé civil visant à faire cesser la diffusion de fausses informations durant les trois mois précédant un scrutin national. Quand il est saisi, le juge des référés doit apprécier, sous 48 heures, si ces fausses informations sont diffusées “de manière artificielle ou automatisée” et “massive”.
Dans sa décision du 20 décembre 2018, le Conseil constitutionnel a précisé que le juge ne pouvait faire cesser la diffusion d’une information que si le caractère inexact ou trompeur de l’information était manifeste et que le risque d’altération de la sincérité du scrutin était également manifeste.
Les plates-formes numériques (Facebook, Twitter, etc.) sont soumises à des obligations de transparence lorsqu’elles diffusent des contenus contre rémunération. Celles qui dépassent un certain volume de connexions par jour doivent avoir un représentant légal en France et rendre publics leurs algorithmes.
Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) peut aussi empêcher, suspendre ou interrompre la diffusion de services de télévision contrôlés par un État étranger ou sous l’influence de cet État, et portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation.

Les fakenews célèbres

Bien sûr nous avons tous plus où moins des fausses informations en tête, mais à vraie dire, je préfère aujourd’hui ne pas vous en divulguer… car je ne vais pas alimenter cette source et faire tourner encore des moulins.

Les fakenews n’ont pas finit de nous envahir, néanmoins avec certains principes faisant appel au bon sens vous permettra d’éviter de vous faire avoir parmi toutes ses informations qui sont présente sur vos réseaux préférés.
Alors soyez vigilant et lorsque vous pouvez, croisez les informations, choses que tous bon journalistes devraient savoir faire 😀

Pour aller plus loin

Chiptune: Demoscene time machine – kernel panic

Agenda

Rappelons que l’agenda est celui de la semaine passée lors des rediffusions le samedi.

Projection et échange autour du film Nothing To Hide

Dans le cadre des mercredis 3.0 au CCO de Villeurbanne, nous vous invitons à (re)découvrir le film Nothing To Hide.
A l’issue de la projection vous pourrez en discuter avec différents intervenants du Libre.

Mercredi 22 Mai 2019 à partir de 19h00 (projection pour 19h30),
CCO-La-Rayonne, 24 Rue Alfred de Musset, 69100 Villeurbanne.

Monnaies libres, présentation !

Explication et installation des logiciels libres permettant de gérer une monnaie libre, certification.
Entrée libre mais inscription obligatoire.

Jeudi 23 mai, 19:00 – 22:00,
La Forge Collective, 8 rue Baudin, 26000 Valence.

13èmes Rencontres de la Monnaie Libre

La partie technique est tout particulièrement dédiées au fondement même des Rencontres de la Monnaie Libre, c’est à dire la rencontre des informaticiens développeurs / testeurs, du coeur de fonctionnement de la Ğ1 : Duniter.
Une partie grand-public est également prévue avec des conférences et ateliers, un jeu Géconomicus…

Du 23 au 27 mai,
Perpignan.

Install Party à Saint-Pierreville

Venez aider ou vous faire aider à installer et paramétrer des logiciels libres et toute distribution GNU/Linux avec des utilisateurs de Fedora Mageia, Ubuntu ou Debian, sur netbook, portable, ou tour, PC ou Mac, éventuellement à côté de votre système actuel. Idem si vous avez des difficultés avec GNU/Linux, un périphérique, ou un logiciel libre.

25 mai 2019; 9h00 – 19h00
Le Local, Place du clos, Saint Pierreville, Ardèche

Astrologeek

  • sysadmin : je ne sais plus quoi DIR .
  • oldschool : Chez moi , tout est sous la toile (d’araignée….)
  • nerd : Fallait pas tooter, tu vois… Il est beau le résultat… Je fais rien que des bêtises, Des bêtises quand tu pouetes là !
  • demomaker : Vive le shader fondu !
  • codeur : Comment j’ai fait pour récupérer le SHA… dans l’arbre avec l’échelle !
  • électronicien : j’ai réparé le transistor de mon transistor (radio), je suis au courant maintenant !