Émission Underscore #197 du 4 octobre 2020

Actu

Mozilla vire un quart de ses employés

(ZDNet) (NextInpact) (Numerama) (MacGénération)

Mitchell Baker, l’actuel CEO, tente de s’en expliquer
Alors que l’accord de financement de Mozilla avec Google devrait pourtant être reconduit
Thunderbird devrait survivre mais on ne sait pas ce qu’il en sera des différents projets.

Le Fairphone 3 évolue vers le 3+

Plutôt que de sortir un nouveau modèle comme les fabricants “normaux”, Fairphone propose des modules pour replacer notamment la caméra du modèle précédent et le transformer en 3+, au lieu de tout jeter.

Chiptune: Punish Your Machine by big boss & Demografica

This track came 2nd in the Streaming Music (Instrumental) competition at the Nova 2017 party.

Sujet : 25 ans de MP3

En 1987, avec un projet nommé projet EUREKA EU147, Digital Audio Broadcasting (DAB), le prestigieux centre de recherche Fraunhofer Institut Integrierte Schaltungen (une division de la société allemande Fraunhofer-Gesellschaft) a commencé à rechercher un codage audio de haute qualité à faible débit. Fraunhofer-Gesellshaft détient désormais la licence et les droits de brevet sur la technologie de compression audio qui a été développée, une technologie mieux connue sous le nom de MP3.

Dieter Seitzer et Karlheinz Brandenburg

Les inventeurs nommés dans le brevet américain 5 579 430 pour un “processus de codage numérique”, alias MP3, sont Bernhard Grill, Karlheinz Brandenburg, Thomas Sporer, Bernd Kurten et Ernst Eberlein, mais les deux noms les plus fréquemment associés au développement du MP3 sont Karlheinz Brandebourg et professeur à l’Université d’Erlangen Dieter Seitzer.

Spécialiste des mathématiques et de l’électronique, le Brandebourg – souvent surnommé le «père du MP3» – a dirigé la recherche Fraunhofer. Brandenburg recherchait des méthodes de compression de la musique depuis 1977. Seitzer, qui avait travaillé sur le transfert de qualité de la musique sur une ligne téléphonique standard, a rejoint le projet en tant que codeur audio.

Dans une interview avec Intel , Brandenburg a décrit comment le MP3 a mis plusieurs années à se développer et il failli périclité . «En 1991, le projet a failli mourir», se souvient-il. “Lors des tests de modification, l’encodage ne voulait tout simplement pas fonctionner correctement. Deux jours avant la soumission de la première version du codec MP3, nous avons trouvé l’erreur du compilateur.”

Qu’est-ce que le MP3?

MP3 signifie MPEG Audio Layer III, une norme de compression audio qui réduit la taille de tout fichier musical avec peu ou pas de perte de qualité sonore. MP3 fait partie de MPEG, un acronyme pour Motion Pictures Expert Group, qui est une famille de normes d’affichage vidéo et audio à l’aide de la compression avec perte (dans laquelle les données partielles aléatoires sont irréversiblement supprimées, permettant au reste de représenter une version compressée de l’original) .

Les normes établies par l’ Organisation de normalisation de l’ industrie (ISO) ont été lancées en 1992 avec le MPEG-1. MPEG-1 est une norme de compression vidéo à faible bande passante. La norme de compression audio et vidéo à bande passante élevée du MPEG-2 a suivi et était de qualité adéquate pour une utilisation avec la technologie DVD. MPEG Layer III ou MP3 n’implique que la compression audio.

Une brève histoire de la chronologie du MP3

1987: L’Institut Fraunhofer en Allemagne a lancé une recherche portant le nom de code du projet EUREKA EU147, Digital Audio Broadcasting (DAB).
Janvier 1988: Moving Picture Experts Group ou MPEG a été créé en tant que sous-comité de l’Organisation internationale de normalisation ou Commission électrotechnique internationale.
Avril 1989: Fraunhofer reçoit un brevet allemand pour MP3.
1992: L’algorithme de codage audio de Fraunhofer et Dieter Seitzer est intégré dans MPEG-1.
1993: la norme MPEG-1 est publiée.
1994: MPEG-2 a été développé et publié un an plus tard.
26 novembre 1996: Un brevet américain pour MP3 a été délivré.
Septembre 1998: Fraunhofer a commencé à faire valoir ses droits de brevet. Tous les développeurs d’encodeurs ou de rippers et décodeurs / lecteurs MP3 doivent désormais payer des frais de licence à Fraunhofer, cependant, aucun frais de licence n’est requis pour simplement utiliser un lecteur MP3.
Février 1999: Une maison de disques appelée SubPop a été la première à distribuer des morceaux de musique au format MP3.
1999: Les lecteurs MP3 portables font leurs débuts.

Que peut faire le MP3?

Selon Fraunhofer-Gesellschaft, “Sans réduction des données, les signaux audio numériques se composent généralement d’échantillons 16 bits enregistrés à une fréquence d’échantillonnage plus du double de la bande passante audio réelle (par exemple 44,1 kHz pour les disques compacts). Vous vous retrouvez donc avec plus de 1 400 Mbit pour représenter juste une seconde de musique stéréo en qualité CD. En utilisant le codage audio MPEG, vous [pouvez] réduire les données sonores d’origine d’un CD d’un facteur 12, sans perte de qualité sonore. ”
Lecteur MP3

Au début des années 1990, Frauenhofer a développé le premier lecteur MP3, mais ce fut un échec.

En 1997, le développeur Tomislav Uzelac de Advanced Multimedia Products a inventé le premier lecteur MP3 à succès, le moteur de lecture AMP MP3. Peu de temps après, deux étudiants universitaires, Justin Frankel et Dmitry Boldyrev, ont porté AMP sur Windows pour créer Winamp.

En 1998, Winamp est devenu un lecteur de musique MP3 gratuit, ce qui a porté le succès du MP3 à un tout autre niveau.

Les années passent et le mp3…

Les lecteurs MP3 étaient le gadget audiophile de facto, ce qu’il vous fallait si vous vouliez des sessions musicales en déplacement. Apple , en particulier, est présent sur le marché du MP3 depuis de nombreuses années grâce à son actualisation continue de la gamme iPod. Pourtant, le modèle le plus récent, l’ iPod touch , qui était sorti dès 2019 n’était pas convaincant,
C’est parce que ces derniers temps, les lecteurs MP3 ont perdu leur nécessité. Avec les smartphones capables de lire et, plus important encore, de diffuser de la musique, le besoin d’appareils MP3 autonomes a considérablement diminué. Mais au-delà des appareils, qu’en est-il du format lui-même? Comment le format audio MP3 s’est-il comparé à d’autres formats audio beaucoup plus efficaces qui ont fait surface au fil des ans?
Pas bien, semble-t-il, car le MP3 est maintenant mort, l’avis de ceux qui l’ont inventé. L’Institut Fraunhofer pour les circuits intégrés, qui fait partie de l’institution de recherche allemande qui a financé le développement du MP3 à la fin des années 80, a annoncé à la fin du mois dernier que sa licence pour les brevets liés au MP3 était terminée.

Peu importe comment vous le regardez, la disparition du format MP3 est malheureuse, mais attendue. De cette façon, d’autres développeurs peuvent se concentrer sur de meilleurs formats de compression audio tels que AAC, et amener le niveau de qualité audio au niveau supérieur. En fait, la disparition du MP3 est indispensable, ne serait-ce que pour encourager les ingénieurs du son à commencer à explorer la prochaine norme audio.

Chiptune: Datastream – Hollow

Agenda

Rappelons que l’agenda est celui de la semaine passée lors des rediffusions le samedi.

Montréal : Linux-Meetup Montréal

Le mardi 6 octobre 2020 de 18h30 à 21h30 ;
Rencontre virtuel, Internet, Montréal.

Lyon : Atelier 3D

L’EPN des Rancy et l’Aldil vous proposent de profiter de 4 cycles de 2 ateliers consécutifs afin de découvrir et d’expérimenter la création, modélisation et animation 3D avec le logiciel libre Blender. Ces ateliers sont ouverts à tous. Thématique abordée: Consolidation des fondamentaux en modélisation 3d (mercredi 07 + 14 octobre)

Atelier gratuit – inscription obligatoire
Le mercredi 7 octobre 2020 de 19h30 à 21h00.
Maison pour tous, 249 rue Vendôme, Lyon.

Lyon : Jeudi Bidouille

L’EPN des Rancy et l’association ALDIL (Association Lyonnaise pour le Développement de l’Informatique Libre) vous proposent des rendez-vous mensuels pour accompagner les utilisateurs de logiciel libre dans la résolution de leur problème informatique.
L’objectif de ces ateliers sont l’entraide et dépannages entre utilisateurs de logiciel libres débutants et plus aguerris.
L’occasion de voir comment ça marche, de demander un coup de pouce, de faire découvrir une astuce.

Atelier gratuit – sans inscription
Le jeudi 8 octobre 2020 de 19h00 à 22h00.
Maison pour tous, 249 rue Vendôme, Lyon.

Du lien et des liens

Des recueils, enregistrements et vidéos sous licence Art Libre, notamment des musiques populaires à danser, partitions réalisées avec le logiciel libre Lilypond.

Pour changer un peu du numérique et promouvoir le travail manuel, “Du Cuir & Des Lames“, une nouvelle chaîne youtube (enfin, dispo aussi sur PeerTube) sur le travail du cuir et les couteaux, pour fabriquer des porte-feuilles et autres étuis. Attention les doigts !

Le CAC40 à découvert, un petit jeu d’Oxfam France pour découvrir leur double-jeu…

Un site permet de suivre la mise en œuvre des 149 mesures proposées la Convention Citoyenne pour le Climat

Cartorum, un site qui collecte les cartes postales anciennes françaises localisées.

Un numéro de l’émission « Superfail » de France Culture : Pourquoi la France a-t-elle inventé le minitel plutôt qu’internet ?

Un classique : le site indiquant le nombre de jours depuis le dernier scandale concernant Facebook.

Astrologeek

  • sysadmin : – Ces serveurs sont vieux, ils n’ont pas dépassé le SAS. – Et SATA obligé à les changer ?
  • macounet : “Dit Siri, épelle-moi mon mot de passe root !”
  • technophile : C’est au tour des FAILs, et faut la grimper la tour des FAILs…
  • nerd : Le zestionnaire de fichiers, il supprime les fichiers à l’acide citrique ?
  • codeur : Chez Reloc, c’est pas l’Homme qui tombe à PIC.
  • électronicien : F ! A ! I ! L ! FAIL ! Pour encourager les FAILs on appelle l’eprom prom girl !