Chronique Underscore #30 du 3 octobre 2016

Voici quelques liens sur les sujets développés :

Un outil USB à 5 dollars peut découvrir les identifiants d’un Mac ou PC Windows

Voilà une petite invention qui peux faire quelques ravages… cette solution, trouvera votre identifiants en 15 secondes ! autant dire, c’est extrêmement rapide !
il fait passer la machine pour un serveur DHCP par lequel passe toutes les communications réseau, et utilise l’outil Responder pour analyser le trafic et réaliser tout un ensemble de tâches adorées des pirates et hackers.

Washington recommande de désinstaller QuickTime sur Windows

On avait déjà évoqué l’arrêt du support par Apple de QuickTime sur Windows. Maintenant même le gouvernement américain recommande de le désinstaller…
Il est temps de dire adieu à QuickTime si vous utilisez un ordinateur avec Windows, en procédant sans tarder à la désinstallation du logiciel. Telle est la recommandation que vient d’émettre jeudi le centre américain de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques (US-CERT), pour limiter les risques de piratage qui pourraient survenir par l’exploitation des failles du programme.

Apple sort le jack de leur téléphone

En effet, le prochain téléphone aux pépins ne disposera plus de prise jack pour les écouteurs. Un adaptateur sera fourni mais vous ne pourrez pas charger en même temps.
Une des rares inventions dont la fonction et la forme n’ont presque pas changé depuis plus d’un siècle.
Pour certains, c’est “Amazing” pour d’autres un mauvais choix stratégique !

Windows 10, Microsoft annonce un correctif pour les partitions disparues

Après la mise à jour anniversaire d’août dernier certains ont vu des partitions disparaître. En fait elles ne sont juste plus reconnues mais pas effacées. Un correctif serait enfin disponible… (sinon vous pouvez utiliser un vrai OS :D)

Chiptune: Calcatraz – Virgill / Desire

1ere Demo PC lors de l’Evoke 2016
Dr. Headcrash
Real name: Jochen Feldkötter
Location: Germany

Sujet: L’informatique du futur, celui de nos petits enfants (intro)

Loi de Moore (doublement du nombre de transistors tous les 18 mois).
Il n’empêche qu’aujourd’hui, toutes ses notions sont bien dépassé, quand on parle du futur… oui c’est presque de la sciences fiction… et pourtant, c’est demain.
Quand on sait que tout ce qui nous entoure fait partie d’un cycle, comment s’imaginer ce que sera demain dans l’informatique… Il faut s’imaginer l’interaction que nous aurons avec l’informatique, voilà une piste proposé par François Pérusse

Sketch Distributeur médical (François Pérusse)

Sujet: L’informatique du futur, celui de nos petits enfants (suite)

Les technologies

La tendance actuelle pour contourner les limites des puces actuelles, c’est d’ajouter des coeurs dans les processeurs, pour paralléliser les traitements. Sauf que la plupart des logiciels ne sont toujours pas conçus pour fonctionner avec autant de parallélisme. Certains logiciels utilisent les cartes graphiques pour faire des calculs spécifiques (y compris du minage de bitcoins, mais du matériel spécifique est aussi développé pour ça).
On a plusieurs pistes pour le futur :

  • l’empilement de couches, c’est à dire des mille-feuilles de puces (il me semble que c’est déjà utilisé),
  • l’optique, mais ça fait pas mal de temps qu’on cherche à remplacer le transistor par un composant utilisant les photos à la place des électrons,
  • l’ordinateur quantique, qui utilise des propriétés quantiques de particules dans certaines conditions, comme la superposition d’états, qui devrait permettre en théorie de casser les chiffrements actuels.

Le traitement de l’humain dans cet univers informatique

Jusqu’ici, ce qu’on appelle l’interface homme-machine (IHM) n’avait pas vraiment évolué. On est longtemps resté sur la métaphore du bureau, des fenêtres… (le WIMP : Windows, Icon, Mouse, Pointer). L’arrivée des PDA (assistants numériques personnels) et de leurs descendants, les ordiphones, improprement appelées smartphones, a rompu avec certaines pratiques, même si d’un point de vue technique, les applications sont gérées plus ou moins comme des fenêtres en plein écran, et le doigt ou le stylet simule une souris. Bien sûr, il existe depuis longtemps des périphériques d’entrée différents, comme les joysticks et d’autres plus exotiques, mais ils restaient cantonnés à des usages précis.

La science-fiction propose depuis longtemps des choses sympa comme les hologrammes, bien sûr on s’écarte de notre enfance, avec Jem et les hologrammes…
(oh purée j’avais oublié ça… Tiens, y a eu un film de ça en 2016)
mais entre réalité augmenté, et les objets connecté, d’autres possibilités s’ouvrent enfin.

On arrive sur des choses comme le Quantified-self (soi-même comme sujet à mesurer) (ou comment les objets connecté prennent le contrôle et la mesure de soi…)
Les outils du quantified-self peuvent être des objets connectés, des applications mobiles ou des applications Web… Avec toutes les questions que ça soulève, comme la propriété des données, et le contrôle qu’on a sur tout ça.

Pour toi c’est quoi l’ordinateur du futur ?

Pour Anya : Le futur rime avec Nano technologie, finalement ce que matrix nous proposait dans son film peux être une piste de ce que notre futur pourrais être.
Dans le futur, nous pourrons être équipé de puce avec une Interface biologique.

On est encore loin d’avoir une interface neuronale directement connectée à Internet comme dans certains films ou séries.
Avec les objets connectés, et avant la prothèse, c’est autre forme d’interfaces pourrait voir le jour, l’informatique ubiquitaire (invisible, qui se fond dans le décor).
Selon wikipédia, c’est la troisième ère de l’histoire de l’informatique, qui succède à l’ère des ordinateurs personnels et celle des Mainframes… une informatique invisible avec l’émergence de la RFID de partout !
Au lieu d’avoir des objets identifiés comme connectés, ils se confondront progressivement avec la maison elle-même qui pourrait avoir une certaine connaissance de ses habitants et interagir avec eux directement.

Intelligence Artificielle ?

(pour une prochaine chronique)

L’humain Augmenté

par exemple on le voit dans le Jeux DEUS EX

Dans la série Black mirror on imagine déjà les améliorations de l’homme

Selon mon ami wiki : Black Mirror est une série télévisée d’anthologie britannique, créée par Charlie Brooker et produite par la société de production Zeppotron, filiale d’Endemol. Les épisodes sont reliés par un thème commun, la mise en œuvre d’une technologie dystopique.

Voici ce que wiki voit dans le terme de dystopie, également appelée contre-utopie, est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. L’auteur entend ainsi mettre en garde le lecteur en montrant les conséquences néfastes d’une idéologie (ou d’une pratique) présente à notre époque1.

L’usage du Biofeedback… si l’informatique et ses technologie se dirige vers l’univers quantique, alors pourquoi pas notre propre corps avec l’application du quantique pour notre propre corps…

Comme quoi même si notre cerveau reste le même il faut aussi s’imaginer qu’on puisse faire les choses autrement…

En fait, on porte déjà tous des prothèses vestimentaires pour se tenir chaud l’hiver et respecter des conventions sociales (y compris sur les plages…). C’est le propre de l’homme que de vouloir dépasser sa propre condition, d’utiliser des outils pour replacer sa propre force.
Comme l’expliquent Michel Serres et Benjamin Bayart, si l’imprimerie permet de remplacer la mémoire, et donc de créer des prothèses mémorielles, le numérique permet une nouvelle forme de prothèses, les prothèses cognitives.
Bien sûr, ça fait peur, surtout quand on voit ce que font déjà les entreprises privées de nos données personnelles, et on devra se poser les questions éthiques, dont une très importante résumée par Richard Stallman :
Contrôlera-tu la machine, ou sera-tu contrôlé par elle ?

Voir aussi : Flash Talk (FranceÔ) : Voulez-vous être un superman ?

Transhumanisme ?

Transhumanisme est-il une solution du futur ?
Pour tous ?

Selon wikipédia :

Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l’usage des sciences et des techniques afin d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains.

Comme on l’a dit, l’homme a depuis toujours inventé des moyens de se dépasser.
Là on atteint de nouvelles limites, comme la pensée, et le graal des transhumanistes, la possibilité de vaincre ce qu’ils considèrent comme une maladie comme une autre, la mort.
On peut se demander si on doit le faire. Malheureusement il y aura toujours des gens qui vont essayer. La question à se poser n’est-elle pas plutôt, tout le monde y aura-t-il accès, ou est-ce que ce sera réservé à une élite qui au final créera sa propre espèce d'”humain 2.0″ en laissant les autres à leur sort.

Agenda