Chronique Underscore #18 du 30 Mai 2016

Voici quelques liens sur les sujets développés :

Quand les statuts Facebook vous desservent !

Il n’y a pas que des gens bien attentionnés qui circulent sur les réseaux sociaux, en effet, prendre des photos pendants ces vacances c’est bien mais les publier en mode PUBLIC permet aussi aux cambrioleurs de faire des repérages, si vous publier hors de chez vous, logiquement c’est que vous n’êtes pas chez vous !
Alors si c’est possible vérifier comment sont configurés les droits de publications de vos images, c’est vrai que c’est bien de partager, et pourquoi pas le faire lorsque vous êtes rentré chez vous ? Après tout ça peux aussi être le moyen de prolonger un peu vos vacances ?!
http://immobilier.lefigaro.fr/article/quand-vos-statuts-facebook-renseignent-les-cambrioleurs_0f7db6b8-0b84-11e6-b5f4-bb9519c36f2b/

Dès 2010 le site “Please Rob Me” (Merci de me cambrioler) utilisait les données de twitter et foursquare pour lancer l’alerte…
http://pleaserobme.com/

les ordinateurs alimentés par l’air ambiant !

http://www.clubic.com/mag/sciences/actualite-804386-wisp-et-autres-ordinateurs-sans-batterie.html

The futur is now avec le WISP, Wireless Identification and Sensing Platform, le premier ordinateur reprogrammable sans batterie. il transforme les ondes électromagnétiques issues de l’air ambiant en électricité ! Alors certes, il reste plus un objet connecté, qu’un vrai ordinateur ! néanmoins ces capacités d’autonomies en énergie gratuite sont très intéressantes et ceci pourrait être aussi reporté sur des tas d’autres objets connectés.

Les tapis de souris japonais !

On se savait les japonais sont très fort en matière d’objet dérivé manga, cette fois encore ils illustrent leur compétence dans la reproduction de buste féminin !
Non seulement votre poignet ne sera que plus reposé en étant déposé sur un lit de deux seins siliconés. et puis selon les versions les tapis sont même capable de parler !
Genre…

http://www.nipponconnection.fr/au-japon-les-tapis-de-souris-a-poitrine-peuvent-desormais-parler/
Anya : traduction !

“Apple a volé ma musique !” (ou pas)

Un bloggueur s’est plaint qu’Apple avait supprimé la musique de son disque dur après l’avoir envoyé sur le nuage, et sans lui avoir demandé. Sans être sûr de la véracité de l’histoire, ça pose tout de même des questions, et c’est justement notre sujet du jour !
https://blog.vellumatlanta.com/2016/05/04/apple-stole-my-music-no-seriously/
http://m.imore.com/no-apple-music-not-deleting-tracks-your-hard-drive-unless-you-tell-it

Chiptune: Chanson des chats russes (Приколюха хрень)

URL ?

Sujet : Les échanges dans un monde sans support physiques

Il n’y a pas si longtemps, rappelez-vous : on partageait la culture : on se prêtait ou on échangeait des K7, des disques, des livres, même des VHS parfois… et sans parler des K7 de jeux vidéos pour les vieux ordis…
mais ça, c’était avant !
Déjà à l’époque, on nous disait que c’était pas bien, avec des inscriptions comme “le photocopillage tue le livre”.
Les maisons de disques aussi, avec leur “Home Taping is Killing Music”.
En 1981, les Dead Kennedys imprimèrent « Home taping is killing big business profits. We left this side blank so you can help » (« L’enregistrement sur cassette tue les gros profits. Nous avons laissé cette face vierge pour que vous aidiez. ») sur une face de “In God We Trust, Inc.”.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Home_Taping_Is_Killing_Music

Mais maintenant avec le numérique, on fait comment ?

Avec le numérique, ça aurait dû être encore mieux.
Mais les “ayants-droit”, et les lobbies de l’industrie du divertissement (peut-on encore parler de culture) en ont voulu autrement.
Si l’industrie du jeu vidéo a vite ajouté des protections sur leurs cartouches, K7 ou disquettes dès les années 80, ce qui a d’ailleurs abouti à la démoscène, les autres industries ont mis plus longtemps pour vraiment s’intéresser à la question, à part peut-être Canal+ avec le décodeur Nagra… probablement parce qu’ils en étaient encore à l’analogique.

Mais quand ils ont vu arriver Internet, ils ont paniqué. Internet, c’est génial, c’est une énorme machine à copier !
Dès qu’ils se sont rendu compte du potentiel du numérique, notamment avec l’avènement de Napster, ils ont voulu contrôler tout ça.

Dès 1996, ils se sont arrangés pour que les états signent un traité à l’OMPI (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle), qui a donné la directive européenne dite “EUCD”, qui a été transposée en droit français par la loi dite DADVSI (loi relative au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l’information)… en 2006. On est bien avant HADOPI.
Cette loi notamment dit que l’on a droit de faire à un certains nombres de copies privées des oeuvres “protégées” par le droit d’auteur, nombre qui bizarrement est de zéro pour les DVD, alors qu’on paye une taxe sur les supports vierges (c’est aussi à DADVSI qu’on doit ça).

Et de toute façon, les DVD sont chiffrés, lisibles uniquement par un logiciel disposant d’une Méthode Technique de Protection, en anglais DRM (Digital Rights Management, mais certains disent Digital Restrictions Management), qui servent par exemple à vous interdire de lire plus de trois fois la vidéo, ou la copier sur plus de 3 appareils…

Des menottes numériques quoi !

Ben oui, des menottes numériques.
Il y a d’ailleurs plusieurs campagnes de la FSF et la FSFE pour dénoncer ça.
http://fsfe.org/activities/drm/index.fr.html
http://www.defectivebydesign.org/

Même si la “protection” des DVD a été cassée depuis longtemps, en théorie il est illégal de les lire avec VLC sous GNU/Linux, même si tout le monde le fait et que ça marche très bien. D’ailleurs, le même problème se pose pour les BluRay, l’équipe de VLC (c’est fait par des français !) a d’ailleurs saisi la HADOPI pour savoir s’ils avaient le droit de distribuer les clefs de déchiffrement des BluRay avec leur logiciel, sachant que c’est un logiciel libre, donc avec un code source public. Bizarrement la HADOPI a l’air de dire qu’on a pas besoin de ça pour décoder le BluRay. Mais bon, ils n’ont pas tout compris.
http://www.zdnet.fr/actualites/drm-videolan-atterre-par-l-avis-rendu-par-l-hadopi-39789125.htm

Ah la HADOPI ça ne sert pas qu’à couper Internet ?

Et non, la Haute Autorité créée par la loi du même nom a plusieurs missions, dont celle d’assurer l’interopérabilité, en gros, le droit de pouvoir utiliser les fichiers qui nous appartiennent avec le logiciel qu’on veut. Ce qui semble un minimum, mais visiblement ils n’ont pas la même définition de l’interopérabilité que l’AFUL.
http://definition-interoperabilite.info/
D’ailleurs, leur budget est en baisse, et ils se sont vus reprocher de vouloir conserver la répartition du budget équitablement entre leurs missions au lieu de tout mettre sur la “riposte graduée”. Tout le monde a déjà oublié qu’ils étaient censés nous proposer des “logiciels de sécurisation” pour nos connexions Wifi ?

Et ma musique ?

Ben ça dépend où elle est.
iTunes par exemple a supprimé les DRM qui étaient présents au début (et qui s’appelait même “Fair Play”, ça ne s’invente pas), et qui empêchaient de copier un fichier acheté sur un lecteur non Apple. D’ailleurs l’inverse était vrai aussi, un morceau acheté à la FNAC avec un DRM Microsoft ne se lisait pas sur un iPod.
Par contre, maintenant je ne sait pas trop ce que ça donne avec iCloud…
On peux tout de m^eme partager ces musiques à l’écoute seulement pour ces amis. Après pour les copies, il me sembe que cela ne soit permit.

Mais t’façon maintenant, on regarde tout en streaming !

Oui mais du coup, on a pas le fichier, même si le streaming, c’est une forme de téléchargement déguisé. Et les sites comme Spotify ou Deezer font tout ce qu’ils peuvent pour vous empêcher de récupérer le contenu. Pareil pour les vidéos, sur les sites de revisionnage, ou youtube… il y a encore plein de sites qui nécessitent Flash, alors que c’est officiellement mort.
D’ailleurs, puisqu’ils doivent passer à HTML5, ils ont fait des pieds et des mains pour que le W3C intègre des DRM dans la prochaine version de la norme HTML, ce qui est contraire à l’esprit du Web qui est de diffuser l’information à tous quelque soit sa plateforme…

Et les bouquins ?

Malheureusement la plupart des “livres numériques” sont en fait des fichiers sous DRM, donc pas vraiment des livres avec les propriétés qu’on leur connaît (possibilité de prêter, copier…). Il y a eu plusieurs tentatives d’inscrire dans la loi une TVA plus élevée pour les pseudo-livres sous DRM, mais les lobbies ont bien bossé.

Et bien sur les liseuses vendues (voir données) pour aller avec utilisent des logiciels fermés que le fabricant contrôle. D’ailleurs Amazon a déjà supprimé en masse des livres des liseuses Kindle, dont le 1984 de George Orwell (non, c’est pas une blague).
http://www.numerama.com/magazine/13484-kindle-amazon-efface-a-distance-des-centaines-de-livres-achetes-legalement-maj.html

Comment les enfants échangent leurs jeux vidéo aujourd’hui lorsqu’on a plus de cartouche ?

Alors ça j’aimerais bien savoir. Et c’est pareil sur tablette, ça m’étonnerait qu’on puisse s’échanger Candy Crush, si ? (ah si ptet, c’est gratuit alors c’est vous le produit).
Parfois certaines plates formes de jeux video comme steam permet de “prêter” temporairement son jeu video à son copain.Je l’ai testé, un ami m’a prêter un jeu qu’il jouait sur pc et j’ai pu y jouer sur mon mac. Le deal avec Steam c’est que pendant que ton ami joue sur la plate forme, tu ne peux plus l’utiliser, c’est un peu une forme de prêt sans support.

Mes données stockés dans le cloud ?

Ben, je rappellerai juste que le Cloud, ça n’existe pas, c’est juste l’ordinateur d’un autre, que donc vous ne contrôlez pas.

Du coup, avec tout ça, on a plus que des “licences”, des “droit d’usage” sur des fichiers auxquels on a même pas accès.

Alors pour partager, donner, ou même pour récupérer en héritage (ben oui, ça arrive), y a pas grand chose à faire.
Il faut savoir que en plus certains cloud s’arroge le droit d’user commercialement vos données, relisez donc vos conditions d’utilisation ! Souvent lorsque c’est gratuit c’est vous le produit !

Bref, si vous aimez vos données, il faut les partager, ça s’appelle le DataLove !
http://www.datalove.me/

Copier n’est pas voler

Une musique fait la promotion du copyleft avec comme refrain “Copier n’est pas voler” ! ZIK ??
https://www.youtube.com/watch?v=W7pLQ8-_l54

Agenda

VIP 2016
Thoissey (01)
les 10-11-12 Juin
Coding party Organisé par le groupe Popsy Team
http://vip2016.popsyteam.org/