Chronique Underscore #35 du 7 novembre 2016

Voici quelques liens sur les sujets développés :

Le nom du prochain TOMB RAIDER a fuité

Le nom du prochain TOMB RAIDER a fuité dans le métro à cause d’un employé maladroit…

Keith Ohlfs, un des créateurs de NeXTSTEP, vient de disparaître à l’âge de 52 ans

Il a créé quasiment toutes les icônes de l’OS, et une grande partie de l’interface graphique de l’OS qui est devenu depuis Mac OS X. Et même la balle multicolore qui tourne quand il est occupé…

La Bel Monnaie recrute et a besoin de vous !

On vous a déjà parlé de la Bel Monnaie, la monnaie locale citoyenne du valentinois.
Une campagne de financement participatif a été mise en place et vous propose de participer à ce projet en soutenant le recrutement d’une nouvelle personne.

Plus de la moitié des requêtes des utilisateurs de Firefox sont chiffrées

Les utilisateurs de Firefox ont dépassé les 50% de requêtes en HTTPS, alors qu’elles n’étaient que 40% en décembre 2015.
Ca reste une mesure échantillonnée (ceux qui ont activé l’option télémétrie dans Firefox) et sur une seule journée, mais c’est un bon présage pour la sécurité.
C’est l’occasion de mentionner le plugin HTTPS-Everywhere de l’EFF, qui force le navigateur à utiliser la version sécurisée des sites que l’on visite.
https://www.eff.org/https-everywhere

Un énorme trou dans Linux

Un trou de sécurité vieux de neuf ans vient d’être trouvé dans le noyau Linux. D’après les chercheurs, c’est probablement la faille d’escalade de privilège la plus sérieuse à ce jour, et elle a certainement déjà été exploitée. Un utilisateur l’exploitant peut devenir root en moins de 5 secondes. Son nom, Dirty COW (en anglais vache sale), vient de la technique de Copy-On-Write utilisée pour économiser de la mémoire et du temps lors de création de nouveaux processus, et dont le code avait une “race condition”. A vos patches!

AtomBombing, un énorme trou dans Windows

Balle au centre : Des chercheurs viennent d’identifier un gros trou dans l’architecture même de Windows.
Ils ont réussi à exploiter la table des atomes, qui est une table partagée permettant d’enregistrer des données pour éviter de les stocker plusieurs fois. C’est à dire que par exemple, une application va demander à Windows de garder en mémoire une chaîne de caractères comme “Bonjour” (mais ça peut être bien + long) et lui donner un identifiant (un handle). Une autre application qui ferait la même chose obtiendrait le même identifiant puisque la chaîne est identique. Et visiblement il est aussi possible d’injecter du code malveillant par ce biais et obliger une autre application à l’utiliser. A noter que Xorg, le serveur graphique de Linux a aussi un concept similaire d’atomisation des données…

Chiptune: Un croissant s’il vous plait – Ultrasyd

A few kb of cheap Atari STe music, medley of 2 skrillex’s songs + some demoscene happy notes. You can grab an Atari ST for 15€ and maxYMiser is a free tracker.
Released for A Maze Fest.

Sujet: Paris Games Week

Cette année l’édition 2016 se déroulait du 27 au 31 Octobre 2016.
Anya vous emmène et vous conte son périple à travers l’évènement gamers parisien de l’année !
Et oui cette année encore la PGW à fait fort, toujours 3 hall de pris à la Porte de Versailles, et se passant en même temps que la Game connection. En haut les nouveau jeu, et dessous les hommes de l’ombre.
La Game connection réunit les professionnels du milieu, présentation de leur jeu, demande de financement ou de partenariat. Bref un lieu qui regorge d’innovation écrit sur le papier, et avec une demo. Il s’y déroule aussi des présentations, de la VR (réalité virtuel) au conseil sur comment s’ouvrir sur le marché mondiale des applications. Bref tout un tas d’information en partage. J’ai suivi une conférence très sympa sur la “culturisation” des jeu smartphone, c’était un repésentant de EA los angeles, qui nous à donner plusieurs exemple et surtout plant vs zombie. Il faut savoir que la culturisation signifie s’adapter à la culture d’un pays et surtout voir comment celui-ci fonctionne, est-ce qu’il achète le jeu direct ou alors il préfère acheter in-apps, ce qui signifie un shopping dans l’application du jeu permettant d’acheter des items. Bref en conclusion les occidentaux on est très avare, avec plus de 5 bilard en moyenne, contre 16 billard en asie. Du coup la culturisation est importante vue le chiffre d’affaire en asie.

Pour ce qui s’agit de la paris games week, la france met à l’honneur et je dis bien à l’honneur, parce que pour moi c’est le monde à l’envers, l’e-sport. (electronic sport, ce qui signifie financer les gens qui joue en compétitions. En gros financer la création sa sert à rien en France, merci la ministre du numérique Axelle Lemaire, qui préfère que les jeux soit made-in-ailleurs, et pas made in france (oui je sais c’est un tacle perso) C’était un peu le monde à l’envers, les gens courrait après des joueur, plutôt que derrière les créateurs.
En dehors de tout cela les gens ont pu tester en avant première des version d’un jeu qui vont sortir plus tard, comme steep, for honor et south park côté ubisoft (un des plus gros studio français), Sony à mit en avant sa VR avec le Playstation VR, Farming simulator s’est offert un stand énorme. Square enix avec les prochains épisodes de hitman et le prochain FF15 et la sortie toute jeune du World of final fantasy sur PS4 et PSvita ou à la manière d’un pokémon on doit capturer de nombreux monstres issus de divers épisodes de la série.
En gros beaucoup de jeux présentaient beaucoup de bornes pour jouer, sur le stand de square on avait l’impression d’une sorte de symphonie musicale, ne manquait plus que le chef d’orchestre.
Ah oui les hall, il y en avait 3, 1 pour l’Esport, 1 pour les junior, les enfants quoi, et un hall constructeur et éditeur, ajouter à divers média, comme jeux video.com, et Game one.
Le retro gaming était de la partie avec 2 stand énormes aussi, MO5.com qui est une grande association de préservation de vieille consoles et de jeux, vous pouvez d’ailleurs devenir membre, cela leur permettrait de pouvoir un jour faire un musée pour la préservation et la diffusion au public du patrimoine numérique, ils possède une énorme collection et ont déjà réalisé la Game story au Grand palais de Paris et une au Canada. Et Nemcowsgow une association plus familiale, qui fait ça en indépendant, ils sauvent tous se qu’il trouve, le remette en état et le font partager tous simplement.

Agenda

  • Apéro Lumière : Framaforms, un outil de création de formulaires en ligne libre et gratuit
    • Enfin une alternative à Google Forms ! Venez apprendre à utiliser Framaforms pour créer et diffuser vos formulaires facilement et rapidement.
    • Entrée libre
      Mardi 15 novembre, 12h30 – 14h
      La Forge Collective, 8 rue Baudin, 26000 Valence, France
      http://laforgecollective.fr/evenement/?oaq[uid]=41126086
  • Soirée : Data & objets connectés nouveaux trésors de l’industrie
    • Autour d’une Keynote et de témoignages d’entrepreneurs, 200 chefs d’entreprises qui innovent vont se donner rendez-vous à Valence pour mieux appréhender les atouts de l’Internet des objets et du big-data !
      Il y aura plusieurs interventions, notamment des gens de l’ESISAR.
      3 objectifs :

      • Rendre concrets les concepts d’objets connectés et d’exploitation des données
      • Mettre en avant les compétences et réussites du territoire
      • Favoriser les rencontres entre entreprises du numérique et industriels d’un même territoire
    • Hôtel du département, 26 av. du Président Herriot 26000 Valence
      Sur inscription : http://numelink.com/agenda/data-objets-connectes
      http://www.cedille.pro/agenda/?oaq[uid]=56477452