Chronique Underscore #66 du 10 Juillet 2017

Voici quelques liens sur les sujets développés :

Microsoft mettra fin à Docs.com à la fin de l’année

Comment on dit déjà ? Le Cloud ça n’existe pas, c’est juste l’ordinateur d’un autre.

L’App Store regorge d’arnaques, ou comment se faire 80 000 dollars par mois grâce à Apple

L’App Store d’Apple hébergerait des applications abusant les utilisateurs. Sous couvert d’essais gratuits, ils se verraient facturer des abonnements à 100 dollars la semaine en exploitant des fonctionnalités d’Apple offertes aux développeurs. Ben mince alors !

Du Mac à Linux, épisode 4 : démolition totale (et bilan final)

On vous a déjà parlé du blog de davduf, qui racontait sa conversion à Linux, eh bien un 4ème et dernier article fait le bilan de cette migration, avec ce qui a marché ou moins marché, et ce qui lui manque encore.

Les codeurs qui utilisent des espaces au lieu de la tabulation sont mieux payés

d’environ 8.6%. Par contre l’étude ne dit pas si le code produit est de meilleure qualité…

Det ptits trous…

Plus de 10 millions d’appareils exposés sur l’Internet avec leurs ports Telnet ouverts.
Soucis de pile dans Linux, mais aussi BSD
Une équipe de chercheurs a mis au point un équipement d’impulsion électromagnétique pour bloquer le Secure Boot des objets connectés.
KMail, le client mail de KDE, envoyait les mails chiffrés… en clair depuis 4 ans. Mettez à jour !
Et un trou dans SystemD ! Le résolveur DNS intégré qui a une petite faille… METTEZ À JOUR !
Aux US, les écoles de Rhode Island obligent les étudiants bénéficiant d’un ordinateur portable à laisser tourner un spyware 24h sur 24, y compris chez eux. Du grand n’importe-quoi !
Sinon, une femme qui avait “gagné” 34 millions de livres à une machine à sous a poursuivi le Casino qui refuse de lui attribuer son gain car “la machine a malfonctionné”. Ils lui ont juste proposé 1,70 livres (son gain avant le “dysfonctionnement”), et prétend qu’elle n’aurait de toute façon pas pu gagner plus de 5000 livres puisque c’est le montant maximal de gain sur cette machine. On les croit 😀

Hackathon piège à con ? Vive le Hackacon !

Au coeur de l’innovation stupide : Paris a accueilli son premier HackàCon.
Stupidité artificielle, sextos transparents et cancer participatif – le progrès n’a pas fini de vous en mettre plein la vue.

Debian 9 “stretch” vient de sortir

La neuvième version stable de la célèbre distribution de GNU/Linux arrive. Pensez à mettre à jour.

Chiptune: Stardust Memories

Une musique de la démo “World of Commodore” par Sanity, sur Amiga.

Sujet: Informatique ou liberté ?

conférence gesticulée par Lunar.

L’enregistrement de la première version.

Conférence gestiquoi ?

Alors, on a un site conferences-gesticulees.net avec plusieurs définitions :

D’après Franck Lepage :
C’est la rencontre entre des savoirs chauds (savoirs de vie et populaires utiles à l’action collective) et des savoirs froids ( savoirs théoriques et politiques), cela ne donne pas des savoir tièdes … cela fait de l’orage !

D’après l’Ardeur, un site d’éducation populaire politique :
La conférence gesticulée est une prise de parole publique sous la forme d’un spectacle politique militant.
Construite par une personne ou un groupe à partir de leurs expériences, c’est un acte d’éducation populaire fondé sur l’envie de partager ce qu’on a compris, tel qu’on l’a compris, là où on l’a compris. En ajoutant sa conférence à celles qui existent, chacun participe à l’élaboration d’un rapport de forces anticapitaliste et invite ceux qui la reçoivent à se poser la question de leur propre place dans ce système. Acte subversif, la conférence gesticulée transgresse la légitimité (toujours contestée) à parler en public. Elle dévoile, dénonce, questionne et analyse les mécanismes d’une domination dans un domaine donné, souvent professionnel. Forme scénique d’expression directe, elle ne nécessite aucune compétence théâtrale.

Mais qui c’est Lunar ?

Lunar je le croise régulièrement aux RMLL entre autres, et il bosse sur plein de trucs sympa :

  • Debian
  • Tor
  • La complilation reproductible

Vous pouvez le suivre sur Mastodon.

Mais sinon, il raconte quoi ?

Alors on ne va pas tout spoiler, tfaçon il prend plus de 2 heures pour tout raconter.

Déjà il commence par éteindre son téléphone pour être plus présent avec nous, mais l’éteindre vraiment, genre, enlever la batterie. Et vous, vous pouvez l’enlever la batterie de votre téléphone ?

La conférence est ponctuée de scènes d’auto-stop, avec une chaise comme accessoire, ça permet de mettre facilement en situation en parlant au conducteur. Et de voir si le conducteur s’intéresse au sujet ou pas.
C’est aussi l’occasion de devoir répondre à des questions compliquées comme “et donc, vous faites quoi dans la vie ?”.

Il y a aussi quelques lectures d’extraits de livres pour appuyer son propos, tels que 1984 d’Orwell.

Il nous raconte donc son histoire, et avec des parents profs et un oncle électronicien chez Thomson, ça aide à l’époque pour obtenir un TO7 à la maison.
“Mon premier alphabet c’était pas abcd, c’était A, Z, E, R T, Y…”

Mais du coup c’est quoi un ordinateur ?

“Un ordinateur c’est une machine qui convertit l’électricité en calcul”
Perso j’ai pas trouvé plus simple comme définition 🙂

A 13 ans, Internet arrive, avec les forums, le chat… qui permettait une socialisation différente.

Le camp “No border” à Strasbourg en 2002 pour la liberté de circulation, contre le système informatisé de Shengen… 2000 personnes en 10 jours complètement auto-organisées, se sentir utile par ses compétences informatiques…

Il revient aussi sur l’architecture d’Internet, avec l’intelligence en bout de réseau (sur les terminaux), par opposition au réseau téléphonique et au Minitel, et puis l’histoire du logiciel libre (on en a parlé récemment avec notre sujet sur RMS). L’histoire de la CNIL aussi, et de son absence de pouvoir.

Il s’interroge aussi sur l’utilité de certaines pratiques d’éducation populaire, par exemple, passer 1000h à former 1000 personnes pour apprendre à utiliser un logiciel compliqué au lieu de passer les 1000h à rendre le logiciel plus simple à utiliser.

Il sort aussi une lame de serveur pour expliquer les datacenters, et tout le matériel qui est nécessaire pour avoir du “virtuel”.

On a droit à une petite histoire de téléphones aussi pour expliquer ce qu’on peut savoir (ou penser savoir) en ne connaissant que les méta-données.

Au final on arrive sur la question “Informatique OU liberté”, et visiblement il faut choisir. Mais choisir quoi ?

Agenda

    • Ateliers de la Fabrique des enfants
      • Le temps d’une après-midi, les enfants vont faire leurs premiers pas en programmation, modélisation 3D, électronique, etc.
      • Le programme du mois de juillet et inscriptions sur la page dédiée
      • Pour les enfants de 5 ans à 11 ans, en fonction des ateliers.
      • Payant sur inscription
      • http://laforgecollective.fr/evenement/?oaq%5Buid%5D=30781890
    • Stage d’autoconstruction d’une vélo-génératrice

 

Astrologeek

  • gamer : et si tu arrêtais de faire ton autisme, ferme ton jeu !
  • maker : Avez-vous testé le Gronotron ? http://blog.l0ad.org/?p=3015
  • demomaker : ça t’EVOKE quoi la bière de cologne : démopartyyyy !?
  • atariste : N’attendez pas MIDI pour lancer Cubase !
  • MAOïste (adepte de la MAO, la Musique Assistée par Ordinateur) : Vous pouvez trinquer à ma synthé ! Synthé !
  • podcasteur : On a pas un sujet déshydraté prêt à l’emploi ?