Chronique Underscore #41 du 19 décembre 2016

Voici quelques liens sur les sujets développés :

Des calendriers de l’Avent autour du numérique

A l’approche de Noël, le calendrier de l’avent est une façon amusante de faire découvrir des choses, on vous en a trouvé deux :

Vos écouteurs peuvent vous espionner

Les chercheurs du centre de cyber-sécurité ont réussi à transformer des écouteurs lambdas en microphones, ils ont pu obtenir un son très clair, pendant près de 20 minutes, d’un homme discutant à plus de 6 mètres des fameux écouteurs. Pour y arriver, les chercheurs se sont contentés de “pirater” les écouteurs, branchés sur le port de sortie classique d’un ordinateur. à l’aide d’un petit programme ils ont transformé la sortie écouteur en micro ! je demande à voir !

Cat Avatar Generator

L’auteur de Pepper&Carrot, un webcomic, a voulu se libérer des contenus importés d’autres sites, ce qu’on appelle des CDN (Content Delivery Network). En effet, que ce soient des polices récupérées par le navigateur chez Google, les icônes depuis Font-awesome, les vignettes chez Gravatar… tout ça laisse des traces qui permettent de vous pister. Il a donc voulu remplacer tout ça par ses propres services, il a donc créé une police de caractère rien que pour ses BD, et aussi un service d’avatar avec des chatons (miaou). En fonction du nom il vous créera un avatar personnalisé tout mignon !

Le site Zone Téléchargement a fermé

Après what.cd tremblez viles pirates ! car le glas à sonné, certains admins du site ont été interpellés…
Bon après les internautes inquiets partagent leur avis sur la disparition de ce fameux site de téléchargement illégal… c’est un peu le jeu du chat et de la souris, même si les gendarmes se sont mis en tête d’afficher leur trophée sur twitter, d’autres petits sites continuent tranquilles leur vies… mais attention, pirater et ne pas payer la sacem c’est mal ! Surtout quand on voit comment cette mafia agit….
Voir aussi l’article d’Amaelle Guiton dans Libé : Téléchargement : l’hydre de droit.

Le ministère de la culture lance un site dédié au patrimoine culturel en danger au Proche-Orient

voilà une initiative intéressante, qui recueille auprès des passionnées du patrimoine culturel du proche orient toutes les images des sites…
Les temps sont risqués pour ces oeuvres tellement anciennes que leur conservation même virtuelle en vaut la peine !
Le lancement officiel est prévu au 14 décembre, avec de la 3D.

Bientôt la fin de Solaris ?

Une rumeur se répand concernant une possible fin de Solaris, le système des machines Sun, racheté depuis par Oracle.
c’est vrai que depuis son rachat… c’est un peu plus compliqué pour faire durer tout ça…

Chiptune: Write in C by Albert Veli

Sujet: La nuit de l’info

c’est quoi ?

La nuit de l’info, c’est un grand concours national, qui invite les étudiants en informatique à passer une nuit à coder sur un sujet utile, avec plusieurs défis à relever.

La Nuit se déroule tous les ans, du premier jeudi du mois de décembre,coucher du soleil, au lever du soleil le lendemain matin.
La Nuit de l’Info est une compétition nationale qui réunit étudiants, enseignants et entreprises pour travailler ensemble sur le développement d’une application web.
Les participants ont la durée d’une nuit pour proposer, implémenter et packager une application Web 2.0.
Durant cette nuit, des partenaires lancent des défis (par exemple : interface web la plus ergonomique, meilleure architecture du système, meilleure collaboration, etc.) aux équipes participantes, et proposent des prix pour les équipes ayant le mieux réussi.
La nuit est aussi l’occasion de rencontres et discussions avec les entreprises, les ingénieurs et les chefs d’entreprises qui viennent soutenir les étudiants, voire leur donner quelques conseils pour mieux relever les défis.

RÈGLES DU JEU – DÉROULEMENT DE LA NUIT

Un sujet de développement Web Informatique (le même pour tous les participants) est élaboré par les partenaires (entreprises et académiques) de la Nuit de l’Info.
Les partenaires définissent également des défis, qui font l’objet de primes (chèques cadeaux, livres…).
Le jeudi soir, au coucher du Soleil : le sujet est dévoilé et remis aux participants par les organisateurs (les gardiens de la Nuit)

Les étudiants s’organisent en équipes (sur un ou plusieurs sites) : Dotées de moyens high tech (postes informatiques, connexions internet, visioconférences, etc…), les équipent développent pendant toute la nuit un projet (informatique, marketing, rédactionnel…) dans une atmosphère conviviale et festive (animations, musique, repas…)
Dans le cadre du sujet, les équipes peuvent relever un ou plusieurs défis, proposés par des partenaires, mettant plus particulièrement l’accent sur une thématique spécifique au sein du sujet (par exemple, l’accessibilité aux personnes handicapées, l’utilisation d’un produit ou d’une technologie particulière, etc.).

Le vendredi matin, au lever du Soleil, les développements sont figés.
Les étudiants (et les vaillants enseignants-chercheurs-ingénieurs qui ont passé la nuit avec les étudiants) vont se reposer !
Le vendredi matin, (pendant que les étudiants dorment) : les jurys se réunissent sur les différents sites (un jury par défi) et évaluent les travaux réalisés/présentations des différentes équipes, afin de désigner les vainqueurs qui seront récompensés.

Cette année, la Nuit est soutenue par : RENATER, MSF et OVH.

A l’image des éditions précédentes, elle réunira des étudiants de toute la France, pour une grande aventure collective, pour un temps de fête, pour un mélange d’informatique, de communication, de marketing, d’extrême programming, de modélisation, de pizzas, de café, de musique, …
3068 participants
392 équipes
44 sites
108 écoles
37 défis

Le sujet : aider les migrants

Le sujet cette année, proposé par MSF, était l’aide aux migrants. En effet, lorsqu’ils arrivent ils ont du mal à trouver l’information qui leur serait utile, pour des problèmes de langue, mais aussi juste parce qu’elle n’est pas disponible. Les associations qui s’occupent des migrants aussi ont des besoins de communication, notamment pour s’échanger des services et du matériel, elles ont besoin de savoir quels services et matériels sont disponibles et où.

La nuit à l’IUT

J’avais déjà participé au début les années précédentes, mais là vu que j’étais déjà en décalage horaire j’ai tenté la nuit complète…

A l’IUT on avait trois équipes, enfin non, 2,5, enfin non, 3,5… en fait, l’une n’était pas complète au début, et un autre a un peu forké à un moment… Le temps de décider quels défis ils allaient relever, les deadlines étaient en effet un peu confuses. Ensuite, il a fallu choisir les technologies à utiliser, le langage, est-ce qu’on utilise un CMS ou est-ce qu’on part de zéro… tout le monde n’a pas eu la même stratégie. En tout cas il est recommandé d’avoir un truc qui fait quelque chose le plus rapidement possible et de rajouter des fonctionnalités, au lieu d’attendre 6h du mat pour tenter une intégration des trucs codés par chacun et se rendre compte que ça ne fonctionne pas du tout.

L’une des équipes a négocié un sponsoring par un vendeur de tacos, en échange de son logo sur leur site. Ils ont donc ramené une pyramide de tacos, mais n’ont même pas partagé, c’est pas sympa 😀

Sébastien (coucou Baz!), qui est prof là bas, avait comme d’habitude apporté quelques consoles avec des écrans à tube dans une petite salle, histoire d’avoir de quoi faire une pause. Certains ne sont pas fait prier, entre la SNES ou la la GameCube…
Il y avait bien sûr de quoi avoir du café à volonté, et de quoi grignoter geek.

C’était plutôt bien parti, et puis d’un coup, pouf, plus d’Internet ! Comme dans SouthPark, tout le monde a demandé à son voisin s’il avait un bout d’Internet. Au final ils se sont organisés avec la 3G. On a fini par apprendre qu’il s’agissant d’une coupure planifiée de RENATER, et qu’il y en aurait pour quelques heures. Sympa le partenaire 😀

Pour l’occasion d’ailleurs une install party était organisé aussi, et quelques étudiants ont ajouté GNU/Linux à leur machine.
On était plusieurs “pro” (je mets des guillemets là parce que bon), dont J-F de G3L et Mathieu du LOAD, à les coacher, enfin de loin. On a surtout observé comment ils tentaient de bosser, et c’est pas évident quand aucun leader n’émerge. On en a profité pour discuter et refaire le monde bien sûr.

Au petit matin on a commité (enfin essayé), tout rangé, et pris un bon café-croissant, avant d’aller dormir, ou pour certains d’aller en cours, les pauvres.
Je ferai pas ça tous les jours, mais c’était bien sympa.

Agenda

  • Démonstration robotique et impression 3D
    • Les robots envahissent la médiathèque de Livron.
      Mercredi 21 décembre de 15h à 17h30, participez à une démonstration de robotique et d’impression 3D !
      explication de la construction et programmation des robots par le club robotique de Livron Échange Culture Savoir
      explication du fonctionnement et des possibilités offertes par l’impression 3D
      Cet événement vous est proposé par l’espace public internet et de coworking lilO, la médiathèque de Livron et l’association Livron Échange Culture Savoir.
    • Médiathèque de Livron, Place de la Madeleine, Livron-sur-Drôme
      http://www.cedille.pro/agenda/?oaq[uid]=70698527
  • Noël à la Forge Collective
    • On réveillonne ensemble, ça vous dit ?
      On se retrouve le 22 décembre 2016 à La Forge Collective.
      On apporte un petit repas, pour 2 ou 4 personnes par exemple, et on partage cela tous ensemble !
      On n’oublie pas un petit cadeau pour la hotte du Père Noël (3€ max).
      Au moment du dessert, chacun tirera un cadeau au hasard 🙂
    • Le 22 décembre de 12h à 14h
      La Forge Collective, 8 rue Baudin, Valence
      Entrée libre – inscription conseillée
      http://laforgecollective.fr/evenement/?oaq[uid]=28469356